Cliquez ici pour partager l'article

Par Mike Kasongo | 

Depuis un moment, je m’interroge sur ce qu’apportent réellement nos motivations, coaching, etc. à cette jeunesse congolaise très engagée, et surmotivée déjà, mais ne disposant d’aucun outil pour son développement, pas assez informée sur son développement, pas suffisamment formée sur le sens d’autoprise en charge, n’ayant pas assez d’opportunités pour s’ouvrir vers son développement, surtout n’étant pas dans un environnement social, économique ou politique favorisant son épanouissement.

Que des jeunes ont des projets, des idées en or… plusieurs veulent entreprendre comme le leurs demandent toutes ces phrases de motivations circulant sur les réseaux sociaux matin – midi – soir. Mais, comment peuvent-ils faire pour commencer, avec quels fonds? Oui, ils peuvent commencer avec leurs moyens de bord, mais quels moyens de bord, si déjà pour se nourrir, ils attendent longtemps après 8h du soir. Sont-ils alors obligés d’abandonner ???

Quels modèles de réussites (au niveau local) ont-ils ces jeunes, dans cette société où seuls la politique, () l’appel au ministère divin sont pris et valorisés comme seuls moyens de réussite.

Peuvent-ils réussir en essayant de faire comme Warren Buffet, Bill Gates, Zuckerberg…??? Sont-ils réellement mis dans les mêmes conditions que ces personnes précitées. Et si on essayait de prendre ces personnes et les mettaient dans le même environnement que celui de ces jeunes, seraient-ils les mêmes personnes qu’aujourd’hui.

La jeunesse constitue sans doute, une clé, sinon la cartouche, la dernière dont il faut user pour l’éveil et le réveil de nos communautés. Cette phrase restera phrase et sans vie même mille ans après, aussi longtemps que nous ne nous interrogerons pas sur les outils dont il faudrait doter cette jeunesse afin qu’elle participe effectivement à l’éveil et au réveil de nos communautés tel que nous le rêvons.

Ces outils sont :

  • L’éducation : nos jeunes sont éduqués, assez éduqués même, mais jusqu’ici quel est l’impact de cette éducation ? Ce système qui tire modèle très loin de nos réalités sociales et économiques, nos réalités environnementales.

Il s’impose un besoin urgent de réformer notre système éducatif, le remettre dans le contexte de nos communautés.

Former des hommes et femmes leaders, capables et en mesures de penser solutions aux multiples problèmes de nos communautés, que de les amplifier davantage.

  • Ouvrir notre environnement social, économique, et politique de telle sorte qu’il permette le développement des idées, projets de jeunes : les idées existent mais ne sont pas connues, encadrées et orientées. Sortons des têtes de nos jeunes que la politique est la seule issue pour sortir nos communautés du chao, d’ailleurs cette politique a vraiment fait ses preuves, et presque rien n’a changé. Créons des espaces d’incubations des idées géniaux, et d’entreprises de jeunes.

 

LE CONGOLAIS | Notre Engagement

  • Responsabiliser et aider les esprits des hommes et des femmes à influencer leur société de façon positive;
  • Promouvoir la créativité, Concevoir et gérer des programmes de développement des compétences;
  • Se consacrer à la visibilité, l’éducation, au mentorat et à l’autonomisation des hommes et femmes afin d’exploiter leur plein potentiel.
Cliquez ici pour partager l'article
Enable Notifications    OK No thanks