Cliquez ici pour partager l'article

Par Dr. Masasi Helvis |

Parlant de cette dernière  ainsi qu’à  la non observance thérapeutique dans notre pays; aujourd’hui nous sommes au 21ème siècle où le sujet est très évolué dans plusieurs pays du monde,  pendant qu’en RDC ils restent encore des concepts auxquels la population placent en dernier ressort en lieu et place de mettre ce dernier à l’avant plan comme la propriété des propriétés or les conséquences sur le terrain sont catastrophiques.

*C’est seulement en RDC où on peut acheter n’importe quel médicament sans ordonnance d’un médecin qualifié.

*C’est seulement en RDC où n’importe qui peut vendre dans une officine pharmaceutique même sans qualité.

C’est pourquoi, MÉDECINS CHEZ NOUS, une  Asbl congolaise, basée à Kinshasa,  Lemba ,avec son équipe des personnels soignants, spécialisés dans la médecine de famille, pratique la médecine à domicile en faussant de porte en porte afin de combattre ce fléau qui tue notre population et doter notre population des soins de santé de base de qualité.

-l’automédication est un monstre invisible qui tue à petit feu.

-l’automédication est un poison qui tue lentement mais sûrement même après 10 ans car le dépôt des médicaments pris régulièrement de manière abusive est cause des complications; comme le diabète sucré,  l’hypertension artérielle (AVC), maladie cardio-vasculaires surtout surtout l’insuffisance Rénale …

– la non observance thérapeutique est un monstre à deux têtes qui ne vous épargne pas dans l’hébergement de la résistance des différentes molécules. Actuellement nous sommes à pied d’œuvre à SALONGO puis viendra RIGHINI, ainsi de suite jusqu’à couvrir toute la ville de Kinshasa.

 

LE CONGOLAIS | Notre Engagement

  • Responsabiliser et aider les esprits des hommes et des femmes à influencer leur société de façon positive;
  • Promouvoir la créativité, Concevoir et gérer des programmes de développement des compétences;
  • Se consacrer à la visibilité, l’éducation, au mentorat et à l’autonomisation des hommes et femmes afin d’exploiter leur plein potentiel.

 

Cliquez ici pour partager l'article